Le crypto-monnaie reste pratique pour garantir des transactions intraçables à ceux qui tiennent à leurs discrétions. Malgré cet atout énorme, il peut mettre le propriétaire dans la galère à la suite du piratage de son wallet ou de la réinstallation de son ordinateur. Pas de panique, il existe des techniques qui permettent la récupération de données. Certaines de ses méthodes sont plus complexes que d’autres. Tout dépendra du portefeuille que vous avez adopté. 

Tout d’abord : comment stocker les crypto-monnaies ? 

Un possesseur de crypto-monnaie dispose de trois approches pour abriter ses monnaies virtuelles. Il peut penser aux :

Les portefeuilles mobiles permettront aux utilisateurs de gérer leurs coins. Vous n’aurez pas besoin de l’intervention d’une tierce partie pour vous aider dans la conservation de vos biens. Le fonctionnement d’un wallet mobile dépend d’une application mobile. Le logiciel est à télécharger auprès des plateformes spécialisées. Même si toutes les données concernant vos crypto-actifs étaient visibles sur le smartphone, elles sont encore dans le blockchain. Vous pouvez accéder à vos fonds à tout moment. Mais, le crypto-monnaie sera mise en ligne. Cela expose à des soucis comme le piratage informatique.

Les portefeuilles software préconisent l’usage d’un ordinateur. Mais attention, le PC ne va pas stocker le crypto-monnaie. Il se trouvera toujours dans les chaînes de bloc. L’atout de la solution est son côté gratuit. Le wallet permettra de disposer automatiquement d’une phrase de récupération allant jusqu’à 24 mots. Ces derniers sont générés aléatoirement. Les phrases seed aideront le réseau à vous identifier. L’information est stockée dans le fichier wallet.dat de l’ordinateur.

Les portefeuilles matériels sont connus sous le nom d’hardware wallet. Cette notion ramène au cold storage. Son principe est différent du stockage en ligne. En effet, l’usage d’un matériel de stockage physique de type clé USB s’avèrera indispensable. Il s’agit alors d’un endroit sûr pour un crypto-monnaie. Pour exploiter l’idée, il est conseillé d’acheter un ledger nano. La boite comporte en complément du matériel une notice, une feuille de récupération et un câble. L’outil existe sous deux versions. Il y a le ledger nano S et le ledger nano X. L’une des différences notables entre les deux produits est la dimension d’affichage. Une clé publique est créée à chaque fois qu’un wallet vient d’être téléchargé. La sécurisation est optimale grâce à des demandes d’authentifications sur l’écran. Pour utiliser le programme, il suffira de brancher la clé USB sur l’ordinateur. Puisque l’équipement ne nécessite pas un accès à internet, il est sécurisé. 

Quel est l’intérêt de la phrase de récupération ? 

La phrase de récupération est actuellement incontournable sur les wallet modernes. En effet, ils fonctionnent de manière différente à celle des anciennes gammes. Désormais, ils ne génèrent plus les adresses bitcoin ainsi que les clés privées de façon automatique. La phrase possède deux utilités. D’une part, elle permettra de dériver la clé privée. Et d’autre part, elle interviendra lorsque vous tenterez de récupérer vos bitcoins. Vu son importance, il est préférable de mettre l’information à l’abri. Pour ce faire, vous pouvez par exemple employer un morceau de papier. C’est le moyen le plus sûr. Il ne faut pas s’aventurer à enregistrer les phrases seeds sur un ordinateur ou internet pour des raisons de sécurité. Une personne qui utilise l’appareil pourrait par exemple voir son contenu. Vous pourriez alors perdre l’ensemble de vos crypto-monnaie et vos données.

Comme précédemment expliqué, vous aurez un papier recovery à la suite de l’acquisition du wallet physique. Il sera rempli avec les phrases secrètes de votre choix. À noter qu’il est impossible de récupérer vos bitcoins quand vous avez envoyé le crypto-monnaie à des fausses adresses de réception. Ce cas est tout à fait possible lors des transactions. Il est nécessaire d’apporter cette explication pour éviter les incompréhensions. 

Comment récupérer vos bitcoins et autres crypto-monnaie ? 

La récupération de données se fera différemment sur le stockage software et hardware. Le fichier wallet.dat sera celui utilisé quand il s’agit d’un dépannage sur un ordinateur. Il est visible dans l’un de vos disques durs sur dans un fichier caché. On peut par exemple ouvrir l’AppDATA pour voir le fichier sur un système d’exploitation Windows. D’autres chemins d’accès sont à suivre sur Mac. Ici, vous devez aller sur Finder puis vous appuyer [shift] + [cmd] + [g]. Le chemin d’accès montrera Library/Application Support/Bitcoin/.

La récupération de données sur un hardware requiert une étape indispensable. En effet, vous devez acheter le même device volé ou cassé au préalable. Grâce à l’approche, vous pourriez facilement manipuler le matériel. Les mots choisis seront employés lors de la configuration du nouvel équipement. Pour cela, vous allez dans le menu de configuration. Vos adresses de réception sont préservées.

L’utilisation d’un logiciel est également une alternative pour recouvrer les crypto-monnaie. Un programme informatique est conçu pour le recouvrement des données wallet supprimée ou corrompue. Le cas peut se présenter après un formatage. Pour faciliter la récupération de vos données, il est préférable de sauvegarder votre porte-monnaie après chaque transaction.

En termes de récupération de données, le moyen le plus sûr est de nous contacter. Grâce à cette démarche, vous serez épargnés d’une mauvaise manipulation qui pourrait vous faire perdre la totalité de vos crypto-devises. Nous pouvons récupérer vos bitcoins grâce à différentes méthodes.

Depuis qu’ils sont apparus, les disques durs externes ont monopolisé le marché de la conservation de fichiers. Cependant, bien que la technologie continue de se perfectionner, personne n’est à l’abri d’un matériel informatique qui ne fonctionne plus. Les causes d’un dysfonctionnement de disque dur externe sont nombreuses. Heureusement, il existe des solutions pour ne pas perdre les fichiers stockés dessus. Voici comment récupérer les fichiers d’un disque dur externe qui ne fonctionne plus.

Comment expliquer le dysfonctionnement d’un disque dur externe ?

Les disques durs externes sont composés de plateaux tournants qui sont sensibles à l’excitation magnétique. Les fichiers enregistrés dans l’appareil sont stockés sur ces plateaux. Lorsqu’ils sont mis en marche, des petites têtes de lecture créent des variations dans le champ magnétique en flottant au-dessus des plateaux. C’est ce processus qui permet la lecture ou l’écriture des fichiers.

Lorsque les plateaux subissent un dommage trop grand, il devient impossible de récupérer les fichiers qui y sont conservés. Ce type de problèmes provient généralement d’une chute du disque ou d’un mauvais entretien. En effet, un choc trop violent peut projeter les têtes de lecture sur les plateaux, créant ainsi des rayures qui empêchent la lecture des fichiers.

Par ailleurs, il existe certaines pannes qui n’affectent que légèrement un disque externe. Bien qu’il ne fonctionne plus, il est toujours possible d’en soustraire les données stockées. Ce sont les dysfonctionnements liés à l’architecture du disque dur ou à une panne des moteurs. En définitive, tant que les plateaux ne sont pas endommagés, vous avez une chance de récupérer vos données.

Comment s’y prendre pour récupérer les données d’un disque dur qui ne fonctionne plus ?

La récupération de vos fichiers dépend du type de problèmes que vous rencontrez. Pour les problèmes les plus simples, vous pourrez le faire vous-même. Dans certains autres cas, il vous faudra utiliser des logiciels conçus pour ce genre de soucis. Lorsque le dysfonctionnement est au-dessus de vos compétences, il est recommandé de faire appel à un professionnel.

Comment récupérer soi-même ses données d’un disque dur externe qui ne fonctionne plus ?

Lorsque le problème que rencontre le disque est dû à une corruption de son système de fichiers, il y a de fortes chances que vous puissiez extraire vos fichiers tout seul. Cependant, il va falloir être prudent. Essayer de copier des données sur le disque ou de lire certains fichiers pourraient tous les faire disparaître définitivement. Réparer ces fichiers corrompus règlera automatiquement votre problème. Comment s’y prendre ? Il suffit de suivre la procédure suivante :

Si vous arrivez à avoir accès à vos données après cette opération, alors votre problème est résolu. Par contre, si cette solution ne fonctionne plus, essayez les logiciels de récupération.

Comment se servir des logiciels de récupération pour extraire des données d’un disque qui ne fonctionne plus ?

Le logiciel de récupération ne réparera pas les partitions abîmées de votre disque externe défectueux. Il a pour seule fonction d’extraire les données présentes sur le disque et de les déplacer vers un autre support de stockage. Il faudra donc vous munir d’une clé usb, d’une carte sd ou d’un autre disque pour pouvoir y copier vos fichiers. Bien souvent, les logiciels payants disposent de fonctionnalités qui permettent de retrouver des données introuvables par les logiciels gratuits. Ils sont plus puissants.

Dans la gamme des logiciels gratuits les plus courants, il y a :

Les deux derniers ont la spécificité d’être efficaces même lorsque le disque ne s’affiche pas dans le gestionnaire de périphériques. Ce sont des logiciels de récupération de partition. Dans la gamme des outils payants, recoverit data recovery ou encore Remo Data Recovery devrait pouvoir vous satisfaire. Ils fonctionnent aussi bien sous Windows que sous Mac. Si vous n’arrivez toujours pas à récupérer vos fichiers même en utilisant un logiciel, contactez un professionnel.

Pourquoi se rendre chez un spécialiste de la récupération des données ?

Vous avez essayé les méthodes proposées plus haut et elles n’ont pas fonctionné ? Vous avez peur de faire une mauvaise manipulation et de perdre la totalité de vos fichiers ? Comment alors récupérer vos données ?

Il est temps de vous rendre chez un spécialiste. Ce dernier saura comment détecter la panne sans aucun problème. Il pourra aussi récupérer vos fichiers perdus sans affecter l’intégrité des plateaux et réparer votre disque si cela est possible.Vous pouvez aussi envoyer votre disque qui ne fonctionne plus dans des laboratoires spécialisés, mais le prix de la récupération des fichiers pourrait s’élever considérablement. La meilleure solution serait donc de trouver une boutique disposant d’un vrai spécialiste des disques durs externes.

Bien utiles sont les outils informatiques que sont les disques durs. Mobiles, faciles d’utilisation et sécurisants, tout comme les cartes sd ces derniers vous permettent de sauvegarder vos données en ayant l’esprit tranquille. Mais que faire une fois confronté à une panne ? Votre meilleur allié, le gardien de vos informations vous lâche sans prévenir et vous ne savez pas comment réagir ; voici tout ce qu’il y a à savoir sur la réparation d’un disque dur externe.

Les causes

Un disque dur est un périphérique informatique précieux mais pas infaillible. Nombre de raisons peuvent causer l’endommagement et le dysfonctionnement de ce dernier. Le principal problème étant bien souvent la perte de données puisqu’ils contiennent des données importantes et nécessaires pour ces utilisateurs. Avant de connaître les solutions à une panne, il faut en connaître les possibles raisons. Voici une liste d’évènements qui peuvent causer la panne de votre périphérique :

Afin de limiter les chances d’endommager votre appareil, il est recommandé de prendre certaines dispositions. Veillez à ce que l’ensemble de votre installation soit à jour qu’il s’agisse des drivers, le système d’exploitation ainsi que vos différents périphériques. Prenez également soin de protéger votre PC avec des logiciels et antivirus. Enfin, enregistrez régulièrement vos données sur différents périphériques ; on ne met pas tous ces œufs dans le même panier. Évidemment, il est inutile de souligner qu’il est de mise de ne pas exposer votre disque à des chocs, de l’eau, de la chaleur etc.

Les solutions

Malgré la mise en place de telles précautions, votre ami vous pose problème. L’informatique étant une technologie infiniment complexe, il est possible que votre appareil soit réparable. Dans le scénario où votre périphérique n’est pas en miettes et semble en bon état, il existe des solutions pour tenter de le réparer. Nous vous encourageons d’utiliser un logiciel de récupération de données récupérer des données au préalable.

Le Formatage

La première méthode consiste à réparer votre disque dur en effectuant un simple formatage de ce dernier. Cela aura pour conséquence d’effacer les données présentes et donc la perte définitive des données perdues, mais votre outil sera finalement remis sur pied et en état de bon fonctionnement.

La deuxième méthode pour formater votre dispositif de stockage consiste à faire appel à un logiciel de gestion des partitions. Ce type de logiciel intervient si votre disque devient RAW, il agira alors sur les différentes partitions présentes sur ce dernier pour les réparer ou pour en corriger les erreurs. Le mode d’utilisation dépendra du logiciel que vous choisirez, mais ils sont en grande majorité facile à prendre en main. Vous trouverez facilement des tutoriels sur internet pour faciliter votre démarche. Il en existe un bon nombre, voici une liste non exhaustive qui compte les meilleurs sur le marché :

Sans formatage

Vous avez la possibilité de dépanner votre dispositif sans formater le disque. Certains logiciels de gestion de partitionnement vous proposeront l’option de vérifier et de réparer le système endommagé. Le résultat de cette méthode n’est pas garanti car il dépendra du type de dégât qu’a subi votre disque externe. Cependant nous vous recommandons de tenter votre chance avant de lancer tout formatage. Cette solution simple vous évitera de partir dans des manœuvres complexes qui changeront le paramétrage de votre périphérique et de son système de fichiers. Suite à cela, il sera nécessaire d’effacer les données après la réparation.


L’autre méthode sans formatage consiste à intervenir sur le disque dur externe en exécutant CMD. Vous pourrez agir directement sur votre appareil depuis l’invite de commandes Windows, voici comment :


Ou


Une autre solution possible est d’agir directement sur les partitions via le Cmd, cette solution vous permettra d’effacer les secteurs défectueux mais les données sur votre appareil seront alors perdues. Voici comment opérer :

Vous connaissez maintenant l’ensemble des solutions pour réparer un disque dur externe endommagé. L’informatique vous offre un grand panel de possibilités, mais certaines solutions ne nous assureront pas la récupération de fichiers. Il est également possible qu’aucune de ces manœuvres de ne réussisse à réparer votre périphérique. Une fois à court de solutions, si vous ne savez pas comment agir mais que vous souhaitez tout de même le réparer ou en extraire les données, faites appel à un professionnel. D’autres solutions professionnelles sont encore possibles.

Bien que les disques durs externes SDD présentent bien des avantages par rapport aux HDD internes traditionnels, le risque de panne, de chute ou d’erreurs malencontreuses n’est pas à exclure. Tout espoir de récupérer vos données est-il alors perdu ? Heureusement, il existe de nombreuses solutions afin d’éviter la catastrophe.

Les différentes causes d’une panne d’un disque externe SDD

La panne physique, matérielle

Supérieurs aux disques durs mécaniques traditionnels à bien des égards, les SDD externes, connectés à vos ordinateurs portables ou utilisés pour la sauvegarde de données, ne sont pas parfaits et peuvent rencontrer, eux aussi, quelques soucis. Les systèmes SDD utilisent les mémoires flash, comme la clé USB ou la carte mémoire notamment, afin de stocker les données et d’y accéder de façon instantanée. Ils sont plus rapides, plus robustes, plus silencieux et le risque de panne est moins important que chez le disque dur mécanique. Cependant, le risque de panne est bien réel dans les cas suivants :

La panne logique

Qui n’a jamais fait de fausse manipulation ? Évidemment, nous restons des êtres humains et personne n’est infaillible. Si tel est votre cas, cette panne est moins grave et récupérer vos fichiers perdus sera probablement moins difficile, car le disque dur continue de fonctionner. La panne logique arrive ainsi très souvent de façon accidentelle, de la manière suivante :

Comment récupérer les données perdues ?

Les logiciels pour récupérer les données

En cas de perte inopinée de vos datas, fichiers multimédias, photos, vidéos, documents, une multitude de logiciels existent pour la récupération de ce type de fichiers, payant ou non. Évidemment, ils sont plus ou moins efficaces et ne garantiront pas toujours une récupération totale de vos fichiers perdus. Cependant, dans la majorité des cas liés à une panne logique imputée à une erreur humaine, un recouvrement important est quasiment garanti. En effet, le disque dur externe sdd fonctionne toujours, et une analyse en laboratoire n’est pas forcément indispensable. En effet, les données perdues ne le sont pas réellement et sont toujours présentes physiquement sur votre disque dur SDD externe. En cas de réinscription de nouvelles données sur celui-ci, récupérer vos fichiers s’avérera plus difficile, mais pas impossible et cela dépendra également du logiciel choisi. Les logiciels gratuits peuvent être efficaces selon l’étendue des dégâts, en voici quelques-uns :

Si cela ne marche pas pour vous, des logiciels payants, plus puissants, existent également et vous permettront de retrouver les fichiers supprimés récalcitrants, citons parmi eux :

Faites appel à un professionnel de la récupération de données

La solution logicielle n’est pas parvenue à vous sauver la mise et s’est avérée inefficace ? Le problème est sans doute plus profond et la panne est sans doute d’ordre physique, mais rassurez-vous rien n’est perdu. En effet, si vous souhaitez impérativement récupérer vos fichiers effacés, il vous faudra faire appel à une équipe d’experts, capables de déterminer les causes précises de la panne. Demandez une analyse gratuite de votre disque SSD externe, Chronodisk prend en charge l’analyse de celui-ci dans son laboratoire de service de récupération grâce à son expertise.

Conclusion

La perte de vos datas personnelles peut avoir des causes multiples. Qu’elle soit due à une erreur de votre part ou à une défaillance mécanique, des solutions existent pour vous éviter de cruelles désillusions. Concernant les fichiers effacés que vous souhaiteriez récupérer, tels que des vidéos, photos ou documents, la récupération sera plus ou moins aisée avec l’aide d’un logiciel de récupération, plus ou moins puissant, surtout si vous n’avez rien réinscrit dessus après effacement. Dans le cas contraire ou si votre disque dur sdd externe ne fonctionne plus après une chute, une surtension ou simplement une usure, l’appel au service d’un professionnel de récupération va s’avérer indispensable.

Les cartes SD sont des instruments de stockage de données incroyables. Mais ces petits objets sont souvent beaucoup plus fragiles qu’on ne le croit. Il est donc important de les traiter avec beaucoup de précautions et de prêter une attention particulière à comment vous les conserver. Ces cartes sont utilisées dans les téléphones et les caméras. On peut donc dire sans se tromper que les données qu’elles contiennent sont souvent d’une très grande importance sentimentale ou professionnelle. Alors quand elles arrêtent de fonctionner normalement, vous pouvez perdre beaucoup. Si vous êtes dans une situation où votre carte est défectueuse, voici quelques conseils pour vous indiquer comment récupérer des données sur une carte SD.

Éviter de formater votre carte

Si votre objectif est vraiment de trouver comment récupérer les données présentes sur votre carte SD, formater cette dernière est de loin l’une des pires idées à réaliser. Ce conseil s’applique même si votre carte est sous le coup d’une protection en écriture. Le formatage ne doit apparaître que comme la dernière option, si vous avez tout essayé avant. La première chose que vous devez essayer de faire est de tester différents lecteurs. Vous pouvez tester votre carte sur un ordinateur, un lecteur de carte USB ou sur une autre caméra. L’essentiel ici est de vous rassurer que le problème vient bien de la carte et non du lecteur, car quelques fois, le défaut vient de ce dernier. Vous pouvez même vous procurer un lecteur de carte standard et de micro carte en fonction de la carte SD que vous possédez. Si l’anomalie vient réellement de la carte, passez au conseil suivant.

Tournez-vous vers un logiciel de récupération des fichiers

Il existe un très grand nombre de programmes et logiciels qui disent être capables de récupérer les données d’une carte corrompue ou complètement abîmée. Des logiciels tels que Hexascan (hotline en France) vous permettent de retrouver des documents qui ne s’affichent plus sur votre portable Windows. Il fonctionne aussi en cas d’erreur de suppression de documents. Si vous n’appréciez pas Disk Digger, la liste des autres logiciels possibles est encore longue. Vous avez par exemple EaseUS Free Data Recovery.

Lorsque vous utilisez un logiciel tel que ceux cités plus haut, vous devez garder à l’esprit qu’il n’y a aucune garantie que vos documents reviendront exactement comme vous les avez perdus. Généralement, ils perdent leur nom d’origine, ce qui peut poser problème à certaines personnes. Dans d’autres cas, renommer le fichier perdu sera d’une grande facilité.

Certains logiciels de récupération imposent une limite pour ce qui est du nombre de fichiers et données que vous avez le droit de récupérer. Alors, vérifiez toujours les limites de récupération avant de lancer le processus. Faites aussi attention à tous les programmes non désirés qui peuvent être installés au même moment que le logiciel que vous désirez. Il est conseillé de ne jamais accepter les installations dites recommandées. En plus, choisissez toujours l’option manuelle pour être sûre qu’aucune action involontaire ne sera menée par le logiciel à votre place.

Une autre option qui s’offre à vous est Recuva. Ce logiciel propose à la fois une version gratuite et une version payante. La plupart de ces programmes sont faciles à utiliser si vous suivez à la lettre les instructions qui sont données ou si vous lisez attentivement les écritures présentées pour comprendre comment ils fonctionnent. 

Autres conseils pour récupérer les données de sa carte SD

Si vous avez suivi les conseils précédents et ne savez plus comment agir pour régler ce problème, ne paniquez, il existe encore quelques cartes à tirer.

Les cartes SD de taille standard peuvent être très fragiles, à cause, de la fine coque en plastique qui les recouvre. Elles sont faciles à casser, surtout si vous les transportez dans vos poches ou dans un sac sans protection. Quelques fois, la protection en écriture s’active, ce qui empêche votre carte de fonctionner à l’intérieur d’une caméra ou de tout autre lecteur prenant en compte cette protection. En dépit des raisons derrière cette activation, vous ne serez plus dans la capacité de supprimer des fichiers dans cet état.

Si physiquement votre carte n’a aucun problème, et que le commutateur présent est déverrouillé, vous pouvez utiliser l’un des programmes intégrés de Windows pour régler le problème et réussir à récupérer vos données. Vos options dépendront de si la carte SD apparaît ou non sur l’explorateur Windows. Si c’est le cas, cliquez dessus et choisissez Propriétés. Ensuite, choisissez l’onglet Outil et cliquez sur Vérifier. Windows va scanner la carte et les erreurs seront réparées. Vous pourrez donc en toute sécurité récupérer les données dont l’accès était interdit.

Si la carte n’apparaît pas au niveau de l’explorateur, recherchez le menu Gestion de disque. Si même là, peu importe comment vous procédez, vous n’arrivez pas à identifier votre carte, celle-ci doit sûrement être morte ou c’est votre lecteur qui a un problème. Mais si la carte est affichée, mais sans la lettre de lecteur, vous devez être capable de faire un clic droit dessus et de profiter des différentes options qui s’offrent à vous. Il faudra juste réussir à guider Windows pour qu’il réapprenne comment lire ce disque en suivant les instructions, et le problème sera réglé.

Qu’il s’agisse de nos téléphones, de nos ordinateurs, d’un appareil photo ou même d’une console de jeu, les cartes SD, ainsi que micro SD, sont omniprésentes dans notre quotidien. En effet, pourquoi se passer d’un objet nous permettant de stocker nos vidéos, nos photographies ou toute autre donnée numérique ?
Malheureusement, si nous aimons nous reposer sur ces petits périphériques de stockage très pratique, le moindre dysfonctionnement peut entraîner la perte de tous les fichiers stockés. Ce qui était censé les sauvegarder peut donc entraîner leur perte. Le plus terrible n’est d’ailleurs pas tant de faire l’inventaire de ce qui a été perdu, mais bien d’ignorer quel document crucial est potentiellement inaccessible à jamais et comment les récupérer.

Comment savoir si votre carte SD est endommagée ?

Carte SD illisible

Tout d’abord, il est important de savoir si votre matériel est bel et bien endommagé. Pour ce faire, insérez votre carte dans un port approprié et un message s’affichera alors. Dans le cas d’un ordinateur, ce dernier signale immédiatement le problème avec un message d’alerte selon différents cas : 

Votre ordinateur peut également être dans l’incapacité de détecter convenablement votre matériel, auquel cas il n’apparaît pas du tout. Ici, malgré l’absence de message d’erreur, votre périphérique de stockage est tout de même endommagé

Comment éviter d’endommager sa carte SD ? 

Comme l’adage l’indique si bien, il vaut mieux prévenir que guérir. Dans le cas présent, la mauvaise utilisation d’une carte de stockage peut provoquer sa détérioration. Parmi ces mauvaises utilisations, deux restent les plus courantes et nous allons voir comment éviter au mieux la première :

Quelle que puisse être l’origine de cette panne, si vous souhaitez récupérer les données contenues dans votre matériel, évitez le formatage ! Formater un périphérique de stockage, quel qu’il soit, revient à en supprimer tout le contenu ! Résistez donc à cette tentation, à ce dernier recours, qui n’est pas le plus adapté à la récupération de vos informations.

Comment peut-on récupérer les données d’une carte SD endommagée ?

Comment utiliser la console de commande pour récupérer ses données perdues ?

Deux solutions bien distinctes sont disponibles pour quiconque souhaite récupérer les données d’une carte endommagée. Dans les deux cas, l’usage d’un ordinateur est préférable. La première solution consiste à employer la commande « chkdsk » de votre ordinateur.

Tout d’abord, insérez votre carte SD endommagée dans votre ordinateur à l’aide d’un lecteur adapté. Dans le menu de démarrage, tapez « cmd » dans la barre de recherche, appuyez sur Entrée et enfin cliquez sur « cmd.exe ». Dans l’invite de commande, vous pouvez inscrire l’une des commandes suivantes : « chkdsk /X /f sd lettre de la carte : » ou « chkdsk sd lettre de la carte : /f ». Bien sûr, n’oubliez pas de supprimer les guillemets et de remplacer « lettre de la carte » par la lettre donnée à votre carte SD. Pour trouver cette même lettre, ouvrez « l’explorateur de fichier », cliquez sur l’onglet « ce pc », et dans la partie périphériques et lecteur, vous pourrez trouver votre carte SD ainsi que la lettre qui lui est attribuée.

Utiliser un logiciel disponible sur internet

La deuxième solution consiste à utiliser l’un des nombreux logiciels qui vous permettent de récupérer les données d’une carte SD endommagée. Parmi les logiciels de récupération, nous pouvons citer EaseUS Data recovery, Disk Drill, Recuvar ou encore Hexascan (hotline en France). En ce qui concerne ces logiciels, il vous suffit de les télécharger en ligne et de suivre processus d’installation, puis cliquez sur les boutons appropriés.

La solution la plus fiable

Néanmoins, le moyen le plus efficace afin de vous assurer de récupérer vos données reste d’employer le service que nous vous proposons au laboratoire de chronodisk. En effet, si vous n’êtes pas à l’aise à l’idée d’utiliser les commandes de votre ordinateur ou un logiciel inconnu, notre équipe de professionnels peut se charger de la récupération de vos données, quel que soit le type de fichier perdu. Avec nos 15 années d’expérience dans la récupération de données ainsi que notre équipement professionnel à la pointe de la technologie, nous sommes tout à fait capables de récupérer les données contenues dans n’importe quel périphérique de stockage ainsi que de le réparer !

Tout comme les autres périphériques de stockage (disque dur, clé USB, etc.) la carte micro SD est un support pratique et qui est utilisé au quotidien. Elle peut être installée dans votre smartphone ou dans votre PC à l’aide de son lecteur. Si elle est pratique, il faut savoir qu’elle n’est pas à l’abri de petites ou de grosses pannes. Pour une quelconque raison, elle peut afficher un message d’erreur, qui à son tour, vous empêche d’accéder à vos données personnelles. Il se peut qu’elle soit corrompue ou endommagée lorsqu’une telle situation se produit. Seulement, cela ne signifie pas toujours que vos fichiers sont définitivement perdus. Il est possible de les récupérer lorsque vous appliquez les bonnes solutions !

Carte micro SD endommagée : quels en sont les causes et les symptômes ?

Lorsque votre carte micro SD est endommagée, vos données peuvent être inaccessibles, même s’il n’est pas impossible de les récupérer. Comment reconnaître qu’elle est corrompue et quels sont les symptômes d’une telle corruption ? Votre carte mémoire peut se détériorer pour plusieurs raisons :

En ce qui concerne les symptômes ou les manifestations de la micro SDHC endommagée, l’on peut citer : 

Lorsque ces situations se produisent, comment récupérer et restaurer les fichiers ? Quelques solutions sont envisageables et, en les mettant en pratique, vous pourrez retrouver tous vos documents importants. 

Comment récupérer des données sur une carte micro SD endommagée ?

Peut-on récupérer des données sur une carte micro SD endommagée ? La récupération de fichiers est toujours possible tant que les fichiers n’ont pas été écrasés et que le périphérique est lisible. 

L’utilisation de la commande CHKDSK pour récupérer vos données

Récupérer des données sur une carte micro SD endommagée avec la commande CHKDSK de Windows n’est pas difficile. Plus qu’un outil de récupération, cette commande vous permet d’abord de réparer votre carte mémoire corrompue afin que vous procédiez à la restauration de vos fichiers. Cet outil ne formate pas votre périphérique de stockage. Pour l’utiliser, vous devez :

Encore une fois, cette opération se fait sans formatage de votre support de stockage.

L’utilisation d’un logiciel de récupération 

Peut-on récupérer des données sur une carte micro SD endommagée ? L’opération est possible et vous pouvez utiliser un logiciel de récupération pour la besogne. Pour cela, vous devez le télécharger et l’installer sur votre PC. 

Votre carte Sim//mémoire devra être connecté à votre ordinateur au moment de l’exécution du logiciel de récupération. Ce dernier (le logiciel) affiche ensuite les différents supports de stockage sur son interface et vous choisissez celui dans lequel vous souhaitez effectuer la restauration.

Il effectue ensuite un scanner du périphérique en question, restaure vos fichiers et les transfère dans une clé USB ou autres supports de stockage compatibles que vous aurez définis.

Les logiciels de récupération sont parfois complexes et il est généralement recommandé d’avoir une bonne connaissance de leur fonctionnement avant de les utiliser. Vous pouvez essayer Hexascan.

Contacter des professionnels

Votre carte micro SD endommagée est illisible sur votre ordinateur ? Pour récupérer vos données, vous pouvez contacter des professionnels de récupération en urgence. Les solutions de restauration proposées sont personnalisées et dépendent du type de problèmes que vous rencontrez.

La clé USB fait partie des supports de stockage très utilisé aujourd’hui. En fonction de sa capacité de stockage, elle peut contenir de gros volumes de fichiers. Elle est très appréciée pour sa légèreté, sa facilité d’utilisation et le fait qu’elle peut être emportée partout et à tout moment. Toutefois, sa praticité ne la met pas à l’abri des corruptions. Ces dernières peuvent entraîner des difficultés de lisibilité et d’accessibilité à vos données. Est-il possible de les récupérer lorsque votre périphérique est endommagé, et comment faire ? Pas besoin de paniquer, même si le problème vous semble insolvable. Nous partageons avec vous, les meilleures astuces pour restaurer vos documents dans votre support défectueux !

Clé USB endommagée : quelles en sont les causes/manifestations ? 

La clé USB est un support de stockage d’appoint qui est utile pour conserver vos fichiers, mais aussi pour effectuer des backup. Si ce dispositif est utile au quotidien, il n’est pas infaillible. Quelle que soit sa qualité, des défaillances peuvent se produire et détériorer votre équipement.

Les causes 

Comment savoir que votre clé USB est endommagée ? Un logiciel malveillant et des virus peuvent être à l’origine de la détérioration de votre support de stockage et des documents supprimés. Lorsque vous constatez que vos fichiers ne sont plus disponibles, arrêtez d’utiliser votre périphérique et déconnectez-le de votre PC pour éviter des risques d’écriture intempestive. Cela vous permettra aussi d’accroître vos chances de les récupérer.

Votre équipement peut se détériorer à cause d’une erreur de manipulation : mauvais formatage, etc. Le port USB peut également mal fonctionner. Un débranchement trop brutal peut entraîner des dommages sur votre matériel, empêchant ainsi que vous ayez accès à vos données. 

Par ailleurs, le support peut avoir subi des dommages physiques qui l’empêchent de bien fonctionner : des surtensions lorsqu’il est branché sur le PC, des chocs violents, et tout autre sinistre. 

Les manifestations 

Comment savoir que votre périphérique est endommagé et récupérer vos données perdues ? Lorsque vous le connectez sur votre ordinateur, il n’est pas reconnu par ce dernier. Vous pouvez recevoir ou pas un message d’erreur. Quoi qu’il en soit, l’accès aux données est impossible. 

Il se peut également que votre équipement de stockage soit reconnu par votre PC, mais que vous n’ayez pas accès à vos documents, ou alors ces derniers sont corrompus. Pas de panique, parce qu’il est tout à fait possible de récupérer ces documents !

Quelles sont les solutions de récupération de fichiers ? 

Comment récupérer les fichiers d’une clé USB endommagée ? Plusieurs solutions s’offrent à vous. Vous pouvez effectuer vous-même la restauration, ou alors faire appel à des professionnels. Quelle que soit la méthode choisie, vous devez au préalable considérer l’ampleur de la panne :

L’utilisation de l’invite de commandes 

Comment récupérer les fichiers d’une clé USB endommagée ? Sous Windows, vous pouvez utiliser l’invite de commandes. Cet utilitaire vous permet de réparer une clé usb avant d’effectuer toute opération de récupération de données. Sa particularité, c’est qu’il ne réalise pas de formatage de votre périphérique de stockage. Vous avez la certitude que tous vos documents ne sont pas supprimés et que vous y aurez accès après la résolution du problème. 

L’utilisation de l’invite de commandes est possible lorsque l’équipement est détecté par votre PC. Pour l’exécuter :

Le système d’exploitation Windows se charge ensuite d’effectuer le scan de « Mes fichiers » dans votre clé USB endommagée. Comment faire à la fin de la vérification ? Vous pouvez récupérer vos fichiers et les conserver dans un autre support de stockage ou dans votre ordinateur !

L’utilisation d’un logiciel de récupération 

Vous pouvez également utiliser un logiciel de récupération pour récupérer vos fichiers sur une clé USB endommagée. Qu’il soit payant ou gratuit, il fonctionne sur tous les types de fichiers. 

Parmi les meilleurs logiciels du marché, vous pouvez utiliser Recuva ou encore Hexascan. Comment en faire usage ? 

Des professionnels 

Comment récupérer des fichiers d’une clé USB endommagée ? En faisant appel à une équipe professionnelle de récupération comme Chronodisk. Nous récupérons vos données sur tous types de supports de stockage, quelle que soit la panne

Maintenant, vous savez comment récupérer des fichiers d’une clé USB endommagée. En somme, l’opération n’est pas fastidieuse, mais elle nécessite d’avoir quelques connaissances informatiques. En cas de doute ou d’hésitation, il est toujours recommandé de confier la réalisation de cette tâche à des professionnels de la récupération. Avec eux, vous avez la garantie d’avoir des résultats positifs. 

Plusieurs raisons peuvent entraîner le mauvais fonctionnement et l’endommagement de votre disque dur externe : un virus, une mauvaise manipulation, un problème plus grave, etc. Lorsque cela se produit, l’accès aux données devient impossible et il n’est plus possible de l’ouvrir. En fonction de la gravité du problème, il est possible d’entreprendre les démarches pour le restaurer ou le réparer. Toutefois, cette procédure ne doit pas être prise à la légère. En cas de doute, n’hésitez pas à confier votre support de stockage à un professionnel. Alors comment réparer un périphérique de stockage endommagé ? Voici quelques éléments de réponse à votre préoccupation.

Disque dur endommagé : quels sont les symptômes ?

Comment restaurer un périphérique endommagé ? Avant toute chose, il est important d’identifier le problème. Plusieurs symptômes peuvent annoncer la défectuosité d’un disque dur externe. C’est pourquoi, il est recommandé de procéder à un diagnostic au préalable. Cela vous permet de savoir qu’elle est l’origine de la panne sur votre support, afin d’apporter la solution adéquate.

Ceci dit, les symptômes d’une défectuosité se manifestent de plusieurs manières. Parmi ceux-ci, l’on retrouve les situations suivantes : 

Formatage demandé sur disque dur qui fonctionne 

Comment savoir que son disque dur externe est endommagé et qu’il faut le restaurer ? Il se peut que votre périphérique soit détecté par votre PC ; toutefois, vous n’arrivez pas à accéder aux fichiers et le système recommande un formatage. Cela signifie simplement que le support est défectueux et qu’il faut le réparer. 

L’inaccessibilité de certains fichiers

Parfois, certains fichiers sont inaccessibles dans votre disque dur externe. Ils peuvent apparaître sous la forme de raccourcis impossibles à ouvrir. Dans ce cas, il peut s’agir d’une défectuosité qui requiert une intervention de restauration.

Disque dur inaccessible

Comment reconnaître un périphérique de stockage endommagé et comment le restaurer ? Un autre symptôme à identifier, c’est le fait que votre support soit tout simplement inaccessible, quel que soit ce que vous faites. 

Diagnostic disque dur externe : les outils à utiliser

Comment restaurer un disque dur externe endommagé si vous ne l’avez pas diagnostiqué ? Sous Windows, vous pouvez utiliser l’utilitaire « CHKDSK » pour vous assurer du bon fonctionnement de votre périphérique. Grâce à ses fonctionnalités /r et /f, vous pouvez analyser votre support afin de détecter toute panne. Cependant, cet outil est assez complexe et il est important de bien le maîtriser. Une mauvaise utilisation de ce dernier peut entraîner la suppression et la perte définitive de vos données. Vous pouvez utiliser Smart Disk Checker : https://www.smartdiskchecker.com/

Si vous utilisez le système Mac Os, vous pouvez vérifier la santé de votre périphérique de stockage grâce à son outil SMART.

Comment restaurer un disque dur ?

Comment restaurer un disque dur externe endommagé ? Une fois que vous avez identifié la source du problème, vous pouvez appliquer la bonne solution. 

Sous Windows

Sous Windows, vous pouvez utiliser plusieurs outils pour réparer votre support. Toutefois, nous recommandons toujours de faire des sauvegardes de vos fichiers. Cela évite la perte de données et vous permet d’y avoir accès lorsque vous en avez besoin.

Pour restaurer votre support défectueux, vous pouvez utiliser un logiciel de récupération :

TestDisk

Pour utiliser TestDisk, vous devez au préalable le télécharger et l’installer sur votre appareil. Ensuite, il vous faudra l’exécuter et suivre les instructions disponibles. C’est un logiciel gratuit dont l’utilisation peut être assez compliquée. Il est important d’avoir quelques connaissances sur les partitions de disques, si vous souhaitez en faire usage.

Hexascan

Hexascan  est également un bon logiciel qui vous permet de réparer un périphérique de stockage et de procéder à la récupération des données perdues. Pour l’utiliser, il faut également le télécharger, l’installer et l’exécuter. Les différentes commandes à effectuer se trouvent sur son interface.

Sous Mac Os

Comment restaurer un disque dur externe endommagé sous Mac Os ? Vous pouvez également télécharger les logiciels TestDisk et Hexascan  pour réparer votre support de stockage et récupérer vos fichiers supprimés.

La particularité de ces logiciels, c’est qu’ils requièrent d’avoir quelques connaissances en informatique.

Que faire en cas d’échec ?

Vous avez essayé de restaurer vous-même votre disque dur externe endommagé sans toutefois réussir ? Comment faire dans ce cas ? L’idéal, c’est de faire appel à un professionnel. Même si son service est payant, vous avez la certitude que votre support de stockage est entre de bonnes mains. Chez Chronodisk, nous vous proposons des solutions adaptées à vos besoins. A travers notre service de récupération, nous restaurons vos fichiers effacés et nous les enregistrons dans votre carte SD ou tout autre support mis à notre disposition.

Le disque dur externe est un périphérique que vous utilisez au quotidien. Pour éviter toute perte de vos données lorsqu’il est endommagé, nous vous recommandons toujours de sauvegarder vos fichiers importants. En cas de panne, évitez de procéder à un formatage et contactez-nous le plus rapidement possible pour que nous vous aidions !